Cosmetic ecolo

Fabriquer son maquillage : Pourquoi? comment?

Posté le 13/01/2013

Tags : maquillage, maquillage minéral Fabriquer son maquillage : Pourquoi? comment?


Fabriquer son maquillage soi même est vraiment tentant: trouver enfin LA bonne teinte de fond de teint, de rouge à lèvres, de blush et tout ca pour pas très cher... le rêve!

Mais en même temps ça peut faire peur: comment faut-il s'y prendre? la qualité sera t'elle la même que celle de ma marque préférée? Quels ingrédients utiliser? Quelles textures privilégier?

 

C'est sûr qu'après avoir lu des livres traitant de la nocivité des cosmétiques (La vérité sur les cosmétiques de Rita Stiens par exemple) et qu'on sait lire les étiquettes des produits du commerce, on n'a plus vraiment envie d'acheter son fond de teint habituel à base de silicone...  Mais pas question pour autant de se priver de maquillage, poudres colorées et autres "trucs de filles".

Par quel bout s'y prendre pour fabriquer son maquillage? Pour commencer, mieux vaut faire "simple" et commencer par un maquillage "poudre" par exemple.

Alors pourquoi ne pas tenter le maquillage "minéral" ? 

C'est un maquillage très à la mode depuis quelques années fabriqué avec des poudres et pigments minéraux. L'argument principal étant un retour à des ingrédients dits "naturels", non comédogènes et qui pourraient même apporter un réel bénéfice à la peau. Autre avantage non négligeable: Ce type de maquillage est souvent sous forme de poudre (libre ou pressée) et ne nécessite pas de conservateurs "lourds" puisqu'il n'y a pas d'eau. 

Les avantages de le fabriquer soi-même sont nombreux: pouvoir moduler la couleur comme on le souhaite, choisir la composition de son maquillage (totalement minéral ou pas), en faire varier la texture en fonction de son type de peau, du fini voulu... bref, tout ce qui donne envie de se tourner vers la cosmétique home made en fait. 

Pour éviter de paniquer devant la multitude d'ingrédients possibles et finalement tout laisser tomber, on va essayer de suivre un "plan d'attaque" en 4 étapes:

 

1. Trouver des idées

Tout d'abord, regardez la composition des produits que vous utilisez habituellement et que vous appréciez pour vous en inspirer.

Ensuite, faites un petit tour sur les sites des marques les plus connues (et les plus naturelles de préférence) pour découvrir quelle est la composition de leurs produits. N'hésitez pas non plus à aller visiter vos blogs/ sites de cosmétiques maison préférés pour trouver des recettes déjà toutes faites. Pas de honte à s'inspirer de ce qui est déjà fait! 

En ce qui concerne le maquillage minéral, on se rend vite compte que la composition de base tourne souvent autour des ingrédients suivants:

  • Dioxyde de titane: il s'agit d'un pigment blanc entrant dans la composition de nombreux produits cosmétiques. Il est opacifiant et apporte une bonne protection contre les UV.
  • Micas: Minéral brillant vendu sous forme de minuscules paillettes. Il peut être vendu incolore ou mélangé à différents oxydes de fer ou du dioxyde de titane pour obtenir des poudres pailletées colorées.
  • Oxydes de fer: colorants
Chaque fabriquant va ensuite ajouter sa "touche personnelle": 100% minéral ou pas, choix des ingrédients qui vont améliorer le rendu et la tenue, etc...
Par exemple, la poudre de soie, la silice et  même la fécule de maïs sont fréquemment utilisés.
 

2. Les ingrédients choisis ou bannis

Une fois qu'on connait mieux les ingrédients, on va déterminer ceux que l'on souhaite éviter et ceux qui nous font vraiment envie. 

 Par exemple, certaines personnes vont souhaiter éviter les ingrédients suivants:

  • Le dioxyde de titane : De nombreuses études tendent à prouver qu'il s'agit d'un produit dangereux dès qu'il est sous forme de nanoparticules. En effet, ces petites particules sont souçonnées de provoquer des cancers . 
  • Les nanoparticules en général
  • Le talc: Il est utilisé un peu partout en cosmétique. Il donne un toucher doux et lisse à la peau. Mais cet ingrédient utilisé depuis des décennies n'est pas sans danger et peut causer de nombreuses allergies (il est même suspecté d'être cancérigène).
  • Le bismuth oxychloride: potentiel irritant trop élevé
  • Le colorant carmin : il est obtenu à partir du broyage d'insectes

Il faudra donc chercher à les remplacer si on ne souhaite pas les utiliser. Par exemple, on pourra utiliser l'oxyde de zinc à la place du dioxyde de titane.

D'autres personnes auront vraiment envie de rajouter de la poudre de soie ou de riz, du myristrate de magnésium pour améliorer la tenue, etc... Ou chercheront des colorants végétaux pour remplacer tout ou partie des pigments minéraux (poudre de chataigner ou d'urucum par exemple).

Il est important de vous renseigner sur l'utilité des différents ingrédients possibles ainsi que leurs risques avant de les utiliser (notamment au niveau allergies). Et ne jamais oublier que le précieux adage "moins c'est mieux" est toujours valable en cosmétique home made: pas besoin d'acheter 50 poudres différentes avant de vous lancer!

 

3. La formulation et les premiers tests

Il vaut mieux commencer par faire simple. D'ailleurs, si on regarde la composition des produits de maquillage minéraux des marques les plus connues, la liste reste assez réduite en général.

Une fois votre liste d'ingrédients souhaités (ou bannis) déterminée, regardez des recettes déjà faites pour avoir une idée des pourcentages à utiliser (histoire d'avoir un minimum de couvrance ou au contraire éviter un effet "plâtre").

Faites de toutes petites quantités au départ. Histoire de ne pas gâcher vos précieux ingrédients... (oui, il faut l'avouer il faut un peu de temps pour comprendre comment fonctionnent les différents pigments, comment améliorer la tenue, les textures...)

N'oubliez pas de toujours noter vos compositions et de faire un test sur le pli du coude avant toute utilisation: une allergie à un composant est toujours possible.

 

4. Des centaines de possibilités

Au final, blush, gloss,  rouge à lèvres, fard à paupière, fond de teint, poudres, mascaras, crayons cosmétiques ... : le plus dur c'est de savoir par quoi commencer!

Le maquillage minéral n'est qu'un exemple: une fois que l'on a compris le principe, pourquoi ne pas se lancer dans des textures mousses, crèmes, ou liquides?

Bref, vous l'aurez compris, laissez libre cours à votre imagination!

 

 


URL de l'article

http://cosmetic-ecolo.flexblog.fr/fabriquer-son-maquillage-pourquoi-comment-923.htm

Rubrique : Maquillage


Galerie photos

Fabriquer son maquillage : Pourquoi? comment?

Laisser un commentaire